13 mars 2021 Atelier Sophro-Famille

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Ateliers Sophro-Famille C'est ensemble que vous jouerez-enfants et parents- et vous découvrirez mutuellement une nouvelle facette de vous-mêmes ainsi que de nouvelles ressources. L'enfant apprend à trouver en lui des réponses face aux situations ludiques qui vont se présenter à lui.

Gisors

                                                Le Corps est une demeure

 

La sophrologie offre à l’enfant des espaces d’expérience qui le mettent en contact avec lui-même. Il apprend à utiliser toutes ses potentialités, à cheminer avec plus de sécurité, à regarder les problèmes en face et trouver en lui les réponses appropriées pour les régler.

 

Apprendre la sophrologie à un enfant c’est lui apprendre qu’être dans la Vie, ce n’est pas forcément être toujours dans le mouvement.

 

Les ateliers sophro-famille sont proposés sous la forme ludique de la sophrologie et s’adressent aux familles :

               Parents-enfants-grands-parents- oncles-tantes-cousin.e.s…

 

Se retrouver en famille dans des moments privilégiés de sincérité, de détente et de jeux. Créer un espace de « rencontre » conviviale et ludique, créer une complicité.

 

Le jeu est le terrain d’apprentissage de l’enfant. Lorsqu’il joue, il grandit.

 

Cet atelier permet de créer un autre lien inter générationnel, Les enfants voient leurs parents sous un autre jour, les parents sortent de leur « rôle » purement éducatif, exprimant ainsi une autre facette d’eux-mêmes et découvrent de nouvelles capacités chez leurs enfants.

 

                                                     Un samedi par mois

25€ par famille de 4 à 5 personnes. 5€ par personne supplémentaire

 

 

Inscription à cet atelier

Laisser un message​

Christine Roy-Jouvhomme

Sophrologue, hypnothérapeute, praticienne en chamanisme , spécialisée dans la gestion des émotions.

Articles récent

Suivez mes actus

Campagne et Sophrologie

Dans notre vie moderne où tout va si vite et où nous sommes très souvent «connecté », il devient difficile de nous poser pour nous retrouver. Nous nous vivons séparés, corps-esprit-émotions. Nous perdons ainsi notre cohérence.